LOI MACRON : NOUVELLE ATTEINTE AU DROIT DU TRAVAIL !

       LA LOI MACRON: POUR TOUS, RIEN A GAGNER MAIS TOUT A PERDRE !

6

Travail du dimanche en voie de banalisation, travail de nuit modifié, licenciements facilités, allongement du temps de travail, juridictions prud’homales affaiblies, sanctions contre les employeurs amoindries, déréglementation environnementale…et même attribution du marché des médicaments dérivés du sang aux capitaux privés! Tout y passe!

 Si cette offensive libérale touche beaucoup de secteurs socioprofessionnels, elle porte surtout un coup sans précédent aux salarié(e)s et au Droit du Travail toujours plus déréglementé et dégradé.

Le 26 janvier 2015 sera le premier jour de l’examen du projet de loi scélérate du ministre Macron par l’Assemblée Nationale qui veut banaliser le travail du dimanche et de nuit, répondant ainsi aux exigences du patronat qui prône la flexibilité au détriment des conditions de travail et de vie des salariés. Et cerise sur le gâteau, dans le déni de démocratie le plus cynique : en procédures d’urgence et ordonnances à venir sur la majeure partie des textes !

En quoi est-ce un recul très grave ?

  • Le projet de loi a pour but de s’affranchir du droit du travail. En parallèle, l’offensive menée contre les Conseils de Prud’hommes vise à réduire les salariés à un état de soumission. Cela va de pair avec la remise en cause par le patronat des instances représentatives des salariés actuels, comme le Comité d’entreprise (CE) et le Comité Hygiène et Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) lors des négociations sur le dialogue social.
  • Les plans de licenciements collectifs seront facilités.
  • Un nouveau plan de privatisations est prévu.
  • La Médecine du Travail est désormais menacée de disparaitre.
  • La définition du travail de nuit changerait pour les salarié(e)s des entreprises de vente au détail, les heures de travail comprises entre 21 heures et minuit seraient, à l’avenir, exclues.

La loi Macron se situe dans la logique de différents dispositifs déjà mis en place qui tendent tous à faciliter les objectifs du patronat et des actionnaires à savoir une rentabilité maximale.

Après le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE), la loi de sécurisation de l’emploi, les réformes territoriales, le pacte de responsabilité, la suppression des élections prud’homales, elle constitue une nouvelle régression pour le monde du travail, elle est inacceptable ! C’est une nouvelle attaque contre nos droits et notre vie privée.

Pour couronner le tout, le projet embarque la proposition de libéraliser le  transport routier «voyageurs». Sous le prétexte démagogique de baisser les tarifs du transport cette mesure censée favoriser l’emploi (?) ne pourrait avoir que des conséquences négatives sur les Services Publics et l’environnement.

7

.

TOUS ENSEMBLE, MOBILISONS NOUS CONTRE LA LOI MACRON !

 .

Adhérez à la CGT

 .

.

..

Télécharger le tract en version PDF

 pdf-dist

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *