UL CGT Metz et environs

Un site outillé par la plateforme Reference-syndicale.fr

Alain Le Léap

Né le 29 septembre 1905 à Lanmeur (Finistère) et décédé le 26 décembre 1986 au Pradet (Var), est un syndicaliste français.

Le-leap

Il milite dans la Fédération des finances CGT.

  • Le 4 septembre 1944, il est nommé membre du bureau provisoire par la Commission Exécutive de la Fédération des Fonctionnaires CGT.
  • En 1946 il est élu secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT.

Il fait partie des dirigeants non communistes qui restent à la CGT après la scission de décembre 1947.

  • De janvier 1948 à janvier 1957, il est membre du Bureau confédéral de la Confédération générale du travail.
  • De janvier 1948 au 27 septembre 1957, il est secrétaire général de la CGT. Il est vice-président de la Fédération syndicale mondiale jusqu’en 1957 aux côtés de Benoît Frachon
  • Du 10 octobre 1952 au 23 août 1953, il est incarcéré et accusé de complot contre la sécurité de l’État à la suite des manifestations contre la venue à Paris du général Ridgway. Il reçoit le prix Staline pour la paix en 1954.

Alain Le Léap a été aux premiers rangs des luttes des travailleurs pour leurs revendications, pour les libertés et pour la paix.

Alain Le Léap est maire PCF du Pradet de 1977 à 1979.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *