Diesel : chronique d’une mort annoncée

En 2016, les vieux véhicules diesel seront mis au ban des grandes villes, pendant les pics de pollution. Ce qui devrait concerner 10 % des véhicules du parc français.

Une vignette rouge pour les véhicules très polluants

Le gouvernement ne manque pas d’imagination pour tenter d’enrayer la pollution dans les grandes villes. En 2016, 36 villes de plus de 250.000 habitants pourraient interdire le diesel pendants les pics de pollution. Parmi elles, les grandes villes comme Paris mais aussi certaines villes du Sud de la France qui connaissent des pics importants de pollution durant les grandes chaleurs, comme à Bordeaux, Toulouse, ou Pau, pour ne citer qu’elles.

Pour cela, une vignette viendra accompagner votre assurance, avec un code couleur correspondant au degré de pollution de votre véhicule : rouge pour les vieux diesels de plus de 13 ans, verte pour les véhicules propres et orange pour les véhicules essence.

Fin du diesel à Paris d’ici 2020

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a, pour sa part, annoncé la mort prochaine du diesel à Paris. D’une façon générale, il leur sera totalement interdit de circuler dans la capitale, pic de pollution ou pas, dès 2020.

Enfin, la vignette annoncée par Manuel Valls et Ségolène Royal sera prête dès septembre 2015. Elle sera en premier lieu testée à Paris durant les périodes de grande pollution.

Par Valérie Dewerte le 08 déc. 2014

Source

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *